À la découverte du masque respiratoire FFP2

Le masque respiratoire FFP2 est une catégorie de masque auto filtrant qui assure à son utilisateur une préservation contre 94 % des particules en suspension dans l’air. Cette catégorie de masque est conçue en conformité avec les règles instaurées en Europe, en termes de masque respiratoire. En dehors de ce type de masque, nous avons aussi les masques respiratoires FFP1 et FFP3 qui se rapprochent un peu plus du modèle, objet du présent développement.

Présentation du masque FFP2 

Le masque FFP2 est en partant de la désignation du masque, les utilisateurs avertis savent déjà qu’ils doivent s’attendre à un masque respiratoire qui les préserve de plus de la majeure partie des particules dans l’air. Le taux de rétention pour ce modèle est évalué à 94 %. En dehors de cette première caractéristique, il faut ajouter que le taux d’air qui pénètre dans le masque sans prendre par l’auto filtrant est de 8 % ; ce qui limite grandement les pénétrations de particules nuisibles. Par ailleurs, pour éviter une confusion entre les diverses catégories de masque, les fabricants font les masques FFP2 avec des élastiques bleues ou blanches.

Quels sont les divers usages alloués à ce masque ?

Le masque FFP2 est un outil de première nécessité dans les milieux industriels ou hospitaliers. Dans les zones industrielles de travail, le masque assure une protection de première qualité aux travailleurs dans les usines de fabrication de verre, dans les fonderies, dans les industries de fabrication de médicament ou encore dans les milieux de travail agricole ou sur les chantiers de construction de bâtiments.

Dans les mieux hospitaliers, les masques FFP2 servent à éviter la contamination d’agent pathogène divers, à l’instar des virus. Pour ce milieu très sensible, ces masques sont conçus sous les formes soupape ou valve pour maximiser la qualité de préservation. Par ailleurs, le masque FFP2 a connu une forte demande en cette année 2020, en raison de la propagation inopinée de la covid 19.