Comment calculer l’âge d’une grossesse ?

Savoir de façon précise comment évolue sa grossesse est pour toute femme enceinte un souhait important. Mais il n’est pas évident qu’elles toutes sachent comment s’y prendre. Voici donc quelques procédés pour calculer l’étape où elles se situent dans leur grossesse.

Considérer la période d’aménorrhée dans son calcul

Pour calculer la durée déjà effectuée par votre grossesse, vous avez la possibilité de considérer la période dite d’aménorrhée, c’est-à-dire, la période d’absence des règles ou menstrues. En effet, la date de la fécondation correspond au premier jour de la grossesse et en présence d’œuf dans l’organisme de la femme, il ne peut avoir menstrues, surtout si l’œuf parvient à passer l’étape de la nidation. Du coup, lorsqu’une femme décide de calculer l’âge de sa grossesse, elle peut considérer la période passée sans menstrues. Autrement dit, elle doit considérer la date du lendemain du dernier jour de menstruation. Ainsi, elle a une idée plus précise de la date départ de la gestation de son bébé. Alors, en partant de ce point de cette logique, la future maman peut commencer à faire son calcul jusqu’à la date à laquelle, elle est au moment du calcul.

Utiliser la méthode de calcul sans la semaine d’aménorrhée

En dehors de la première méthode de calcul, il vous est possible de faire un calcul de la grossesse sans la semaine d’aménorrhée. L’âge de la grossesse sans la semaine d’aménorrhée va de la période de l’ovulation à la date actuelle à laquelle la future maman fait son calcul. En effet, après l’arrêt des menstrues, l’ovulation survient de nouveau 2 semaines environ, après le dernier jour de la menstruation. S’agissant de l’ovulation, elle-même, elle dure environ 5 jours. C’est durant ces 5 jours au maximum qu’aura lieu la fécondation. Alors pour faire votre calcul sur l’âge de la grossesse, vous devez tenir compte de tous ces facteurs qui entrent en ligne de compte.